Monday

26th Jun 2017

Moscou se dit prudent sur la presidentielle française

  • Le Pen (c) en route pour rencontrer Poutine au Kremlin en mars (Photo: kremlin.ru)

La Russie suit de près la campagne avant le second tour de l'élection présidentielle, dimanche (7 mai) et ne s’attend pas à ce que Marine Le Pen tienne forcément sa promesse de renouer de des relations si elle était élue.

"Nous avons écouté attentivement ce que chacun des 11 candidats disaient au sujet des relations avec la Russie", a déclaré l'ambassadeur russe auprès de l'UE, Vladimir Chizhov, à des journalistes à Bruxelles.

Dear EUobserver reader

Subscribe now for unrestricted access to EUobserver.

Sign up for 30 days' free trial, no obligation. Full subscription only 15 € / month or 150 € / year.

  1. Unlimited access on desktop and mobile
  2. All premium articles, analysis, commentary and investigations
  3. EUobserver archives

EUobserver is the only independent news media covering EU affairs in Brussels and all 28 member states.

♡ We value your support.

If you already have an account click here to login.

  • Chizhov (d): "Tout ce qui est dit lors d'une campagne électorale ne se réalise pas forcément". (Photo: europarl.europa.eu)

"Ils ont annoncé des choses différentes, mais comme l'histoire récente l'a montré ailleurs, tout ce qui est dit lors d'une campagne électorale ne se réalise pas forcément après les élections," a ajouté Chizhov, quelques heures avant le débat télévisé de mercredi entre les deux candidats, Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

Le Pen a par le passé exprimé son opposition aux sanctions européennes contre la Russie et elle a qualifié de légitime l'annexion de la Crimée par la Russie aux dépens de l'Ukraine.

Pas de soutien particulier

Lors du débat de mercredi, elle a dit qu'elle ne voulait pas d’une nouvelle Guerre Froide et que la Russie "n'a exprimé aucune hostilité envers la France". Macron l'a accusée d'être "soumise au diktat de la Russie".

La remarque de Chizhov sur "l'histoire récente", une allusion au président américain Donald Trump, indique toutefois que la Russie n'est pas certaine de ce qui se passerait si elle gagnait.

Trump avait lui aussi déclaré qu'il rétablirait les liens avec la Russie, mais il n'a pas levé les sanctions américaines contre Moscou, et en avril, il a bombardé la Syrie, allié de la Russie.

Le président russe Vladimir Poutine a accueilli Le Pen à Moscou en mars. Les banques russes ont prêté plusieurs millions d'euros au Front National et les médias nationaux russes se sont attaqués à Macron, qui soutient la position de l'UE sur l'Ukraine.

De nombreux éléments indiquent en outre que le service du renseignement militaire russe, qui relève directement de Poutine, a également piraté les systèmes informatiques de la campagne de Macron.

"Je n'ai pas remarqué que la Russie soutient en particulier l'un des candidats à la présidentielle en France", a assuré Chizhov mercredi. "Je tiens à répéter que la Russie ne se mêle pas des élections dans les autres pays".

Chizhov s'est dit "consterné" que l'équipe de Macron ait refusé que RT et Sputnik, deux médias d'Etat russes, couvrent des événements de sa campagne au motif qu'ils ont publié de fausses informations à son sujet.

Quoi qu'il arrive en France, Chizhov a assuré qu'il y avait un "accord croissant" au sein de l'UE sur la nécessité de nouer un "nouveau dialogue" avec la Russie.

Il a noté que la chancelière allemande Angela Merkel a rencontré Vladimir Poutine en Russie mardi et que le premier ministre italien Paolo Gentiloni s'y rend le 11 mai.

Il a également noté que la haute représente de l'UE pour les relations extérieures, Federica Mogherini, était à Moscou la semaine dernière et que le ministre russe des Affaires étrangères Sergei Lavrov se rendait à Helsinki jeudi et viendrait à Bruxelles.

Négociations "sectorielles"

Chizhov a expliqué qu'il serait heureux de reprendre ce qu'il appelle des négociations "sectorielles" avec l'UE, qui ont été suspendues à cause de l'intervention russe en Ukraine.

Il a déclaré qu’elles pourraient avoir lieu "au niveau des directeurs politiques ou au niveau ministériel" et qu'elles pourraient couvrir la Syrie, la Libye, Israël-Palestine et le programme nucléaire iranien.

Il a critiqué la position de l’UE dans les Balkans occidentaux, affirmant que son soutien à une coalition entre les communautés macédonienne et albanaise en Macédoine pourrait déstabiliser le pays.

Il a également déclaré que le Brexit posait des questions pour les futures relations entre le Royaume-Uni et la Russie.

Chizhov a noté qu'après avoir quitté l'UE en 2019, le Royaume-Uni ne serait pas tenu de respecter les sanctions européennes contre la Russie.

Mais "en fait, a-t-il plaisanté, "je m'attends à ce que les sanctions soient levées avant que Brexit ne soit effectif».

Il a également plaisanté qu’il était "reconnaissant" envers "les médias européens, d’avoir été assez prudents en n’affirmant pas que le résultat du référendum [sur le Brexit] l'an dernier au Royaume-Uni était dû à des hackers russes".

Le Royaume-Uni, a-t-il prévenu, devra renégocier chaque petite partie concernant les relations avec la Russie actuellement couvertes par des accords européens.

Par exemple, les accords entre l'UE et la Russie dans le domaine aérien datent des années 1950, lorsque British Airways, la principale compagnie britannique, n'existait pas encore.

Cet article a été originellement publié en anglais

This article was originally published in English

Analysis

Macron, nouveau monarque franco-européen

Le nouveau président français a célébré sa victoire en mêlant la pompe républicaine et la foi européenne. Mais pour réussir, il devra aussi faire la révolution.

News in Brief

  1. Merkel on collision course with US at G20 summit
  2. Schulz outlines German election strategy, hits out at Merkel
  3. Berlusconi's party sees comeback in Italian local votes
  4. Low turnout in Albanian election set to mandate EU future
  5. Merkel and Macron hold symbolic joint press conference
  6. Juncker has 'no' clear idea of kind of Brexit UK wants
  7. Belgian PM calls May's proposal on EU citizens 'vague'
  8. UK lacks support of EU countries in UN vote

Stakeholders' Highlights

  1. Malta EU 2017Conservation of Atlantic Tunas: International Measures Become EU Law
  2. European Healthy Lifestyle AllianceCan Statin Therapy Interfere With a Physically Active Lifestyle?
  3. EPSUOn Public Services Day, Stop Austerity! Workers Need a Pay Rise!
  4. EGBAOnline Gambling: The EU Court Rejects Closed Licensing Regimes In Member States
  5. World VisionFaces of Today, Leaders of Tomorrow: Join the Debate on Violence Against Girls - 29 June
  6. ECR GroupThe EU Must Better Protect Industry from Unfair Competition
  7. Malta EU 2017Better Protection for Workers From Cancer-Causing Substances
  8. EPSUAfter 9 Years of Austerity Europe's Public Sector Workers Deserve a Pay Rise!
  9. Dialogue PlatformGlobalised Religions and the Dialogue Imperative. Join the Debate!
  10. UNICEFEU Trust Fund Contribution to UNICEF's Syria Crisis Response Reaches Nearly €200 Million
  11. EUSEW17Bringing Buildings Into the Circular Economy. Discuss at EU Sustainable Energy Week
  12. European Healthy Lifestyle AllianceCan an Ideal Body Weight Lead to Premature Death?

Latest News

  1. UK previews offer on EU nationals' rights
  2. EU approves rescue of Italian banks
  3. Cohesion policy for a stronger Europe
  4. Cheap meat is a bigger problem for climate and health
  5. Ministers to reject minimum parking spaces for electric cars
  6. Macron’s investment screening idea watered down by leaders
  7. Leaders unimpressed by May’s offer to EU citizens
  8. New Irish PM praises unscripted nature of EU summits

Stakeholders' Highlights

  1. Malta EU 2017End of Roaming Charges: What Does It Entail?
  2. World VisionWorld Refugee Day, a Dark Reminder of the Reality of Children on the Move
  3. Dialogue PlatformMuslims Have Unique Responsibility to Fight Terror: Opinon From Fethullah Gülen
  4. EUSEW17Check out This Useful Infographic on How to Stay Sustainable and Energy Efficient.
  5. Counter BalanceEuropean Parliament Criticises the Juncker Plan's Implementation
  6. UNICEF1 in 5 Children in Rich Countries Lives in Relative Income Poverty, 1 in 8 Faces Food Insecurity
  7. International Partnership for Human Rights26 NGOs Call on Interpol Not to Intervene Versus Azerbaijani Human Rights Defenders
  8. Malta EU 2017Significant Boost in Financing for SMEs and Entrepreneurs Under New Agreement
  9. World VisionYoung People Rise up as EU Signs Consensus for Development at EU Development Days
  10. ILGA-EuropeLGBTI Activists and Businesses Fighting Inequality Together
  11. Nordic Council of MinistersNordic Prime Ministers Respond to Trump on Paris Agreement