Monday

25th Jun 2018

Interview

Les élections françaises et allemandes 'cruciales' pour Poutine

  • Kasyanov (g) avec le chef de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à Bruxelles. (Photo: ec.europa.eu)

Affaiblir l'UE en s’ingérant dans les élections françaises et allemandes sera une grande caractéristique de la politique étrangère de la Russie cette année, prévient l'ancien Premier ministre Mikhaïl Kassianov, l'un des leaders de l'opposition russe.

"L'objectif principal de M. Poutine est de diviser et d'affaiblir l'Europe", a-t-il déclaré de Moscou dans une récente interview à EUobserver.

Read and decide

Join EUobserver today

Support quality EU news

Get instant access to all articles — and 18 year's of archives. 30 days free trial.

... our join as a group

Le président russe "veut affaiblir l'UE jusqu’au point où elle ne pourra plus mener ses propres affaires sans sa participation directe", ajoute Kassianov. "Il veut être impliqué directement dans toutes les négociations sur les questions importantes".

"Poutine est nerveux au sujet de l'unité européenne et de l'unité transatlantique. Il tente de discréditer les éléments d'une politique étrangère et de sécurité européenne commune qui ont commencé à émerger pour la première fois dans l'histoire de l'UE, en réaction à la résurgence de la Russie".

Kassianov affirme que les prochaines élections en France et en Allemagne sont des "points cruciaux" sur l'agenda de Poutine.

Ingérence 'scandaleuse'

Ces élections surviennent alors que l'UE a perdu de la confiance en soi après la victoire du Brexit et l'élection d'un populiste lunatique, Donald Trump, aux Etats-Unis.

Ils viennent également au milieu d'une crise migratoire dont certains commentateurs considèrent qu'elle menace la survie de l'Union européenne.

"La politique étrangère de Poutine sera basée sur cela", note Kassianov, se référant aux efforts russes à aider les partis anti-européens et d'extrême droite à accroître leur popularité pour empirer les choses.

Le 24 mars, Poutine a accueilli Marine Le Pen au Kremlin; un honneur normalement réservé aux chefs d'État ou de gouvernement.

Cette rencontre un mois avant que les Français votent pour le premier tour de l'élection présidentielle, est une ingérence "scandaleuse" dans la politique française, dénonce Kassianov.

Il explique que Poutine a agi ainsi pour se venger de rencontres de responsables politiques occidentaux avec l'opposition russe et qu'il a voulu simplement voir quel niveau d'interférence l'opinion et les dirigeant européens étaient prêts à accepter.

‘’Il a voulu tâter le terrain’’, explique Kassianov.

En ce qui concerne l'évolution de la situation en Russie, l'ancien premier ministre estime que l'UE ne devrait pas s’attendre à beaucoup de changement pour la prochaine élection présidentielle, en 2018.

Etat d'esprit négatif

Kassianov a répondu à nos questions avant les manifestations du 26 mars contre la corruption en Russie - la plus importante depuis cinq ans. Pour lui, l'élection ne sera pas plus qu'une simple "imitation" de la démocratie et que l'ambiance dans la société russe est "maussade" et "nerveuse".

"Il [Poutine] passe d'un système autoritaire à un système totalitaire et l’état d’esprit est assez négatif", dit-il.

Il explique que les militants de son propre parti, à Moscou comme dans les villes régionales, ont été harcelés par le FSB, service de renseignement, et par des groupes hooligans parrainés par le gouvernement.

"On leur dit qu'ils pourraient perdre leur emploi et que leurs enfants pourraient perdre leurs places à l'université."

Kassianov dit qu'il fera campagne pour le scrutin de 2018, même s'il ne croit pas que cette campagne sera honnête, afin de contribuer à créer des changements de long terme.

Il ajoute que les Russes vivant dans les grandes villes et qui ont donc accès à d'autres sources d'information commencent à comprendre que les politiques de Poutine, et non pas les conspirations occidentales, sont à l'origine de la pauvreté croissante en Russie.

"Mon objectif principal est d'éclairer le peuple russe", déclare-t-il. "La société russe est déjà divisée [à propos de Poutine] en deux dans les grandes villes et ce n'est pas rien."

Cet article a été originellement publié en anglais

This article was originally published in English

Analysis

Macron, nouveau monarque franco-européen

Le nouveau président français a célébré sa victoire en mêlant la pompe républicaine et la foi européenne. Mais pour réussir, il devra aussi faire la révolution.

Stakeholders' Highlights

  1. UNESDAThe European Soft Drinks Industry Supports over 1.7 Million Jobs
  2. Mission of China to the EUJointly Building Belt and Road Initiative Leads to a Better Future for All
  3. Macedonian Human Rights MovementMHRMI Launches Lawsuits Against Individuals and Countries Involved in Changing Macedonia's Name
  4. IPHRCivil society asks PACE to appoint Rapporteur to probe issue of political prisoners in Azerbaijan
  5. ACCASocial Mobility – How Can We Increase Opportunities Through Training and Education?
  6. Nordic Council of MinistersEnergy Solutions for a Greener Tomorrow
  7. UNICEFWhat Kind of Europe Do Children Want? Unicef & Eurochild Launch Survey on the Europe Kids Want
  8. Nordic Council of MinistersNordic Countries Take a Stand for Climate-Smart Energy Solutions
  9. Mission of China to the EUChina: Work Together for a Better Globalisation
  10. Nordic Council of MinistersNordics Could Be First Carbon-Negative Region in World
  11. European Federation of Allergy and AirwaysLife Is Possible for Patients with Severe Asthma
  12. PKEE - Polish Energy AssociationCommon-Sense Approach Needed for EU Energy Reform

Latest News

  1. Orban allies divided in vote on Hungary sanctions probe
  2. Rutte - from 'Mr No' to 'next Tusk'?
  3. UN offers to help EU's migrant 'disembarkation' plan
  4. Progressive CAP alternative only hope for sustainability
  5. Ponytailed green MEP joins 'the other side of the table'
  6. EU leaders still in search of migration plan
  7. Migration row at centre of EU summit This Week
  8. Merkel's woes cast shadow on EU's future

Stakeholders' Highlights

  1. Nordic Council of MinistersNordic Region to Lead in Developing and Rolling Out 5G Network
  2. Mission of China to the EUChina-EU Economic and Trade Relations Enjoy a Bright Future
  3. ACCAEmpowering Businesses to Engage with Sustainable Finance and the SDGs
  4. Nordic Council of MinistersCooperation in Nordic Electricity Market Considered World Class Model
  5. FIFAGreen Stadiums at the 2018 Fifa World Cup
  6. Mission of China to the EUChina and EU Work Together to Promote Sustainable Development
  7. Counter BalanceEuropean Ombudsman Requests More Lending Transparency from European Investment Bank
  8. FIFARecycling at the FIFA World Cup in Russia
  9. Nordic Council of MinistersOECD Report: Gender Equality Boosts GDP Growth in Nordic Region
  10. Centre Maurits Coppieters“Peace and Reconciliation Is a Process That Takes Decades” Dr. Anthony Soares on #Brexit and Northern Ireland
  11. Mission of China to the EUMEPs Positive on China’s New Measures of Opening Up
  12. Macedonian Human Rights MovementOld White Men are Destroying Macedonia by Romanticizing Greece

Join EUobserver

Support quality EU news

Join us