Saturday

21st Oct 2017

L'"alt-right" américaine rejoint l'offensive anti-Macron

  • Macron (à droite) est attaqué comme étant efféminé, élitiste et déviant sexuellement (Photo: leweb.net)

Des médias et utilisateurs des réseaux sociaux de droite aux Etats-Unis et au Royaume-Uni tentent, jusqu'ici sans trop de succès, de lancer une "guerre" en ligne pour empêcher l'élection d’Emmanuel Macron.

L'Atlantic Council, un groupe de réflexion basé à Washington, et Buzzfeed, un site d'information américain, ont mis à jour cette campagne à l'approche du second tour de l’élection présidentielle française, le 7 mai.

Thank you for reading EUobserver!

Subscribe now for a 30 day free trial.

  1. €150 per year
  2. or €15 per month
  3. Cancel anytime

EUobserver is an independent, not-for-profit news organization that publishes daily news reports, analysis, and investigations from Brussels and the EU member states. We are an indispensable news source for anyone who wants to know what is going on in the EU.

We are mainly funded by advertising and subscription revenues. As advertising revenues are falling fast, we depend on subscription revenues to support our journalism.

For group, corporate or student subscriptions, please contact us. See also our full Terms of Use.

If you already have an account click here to login.

Alors que la Russie est déjà sous les projecteurs pour ses fausses informations et ses cyber-attaques dirigées contre Macron, l'Atlantic Council estime que la "droite alternative anglophone" essaye également d'influencer la vie politique dans l'UE.

Le think-tank décrit le mouvement dit "alt-right" comme étant "marqué par des opinions nationaliste, anti-islamiste et anti-mondialisation". Il rappelle que dans le passé, ses partisans concentrés sur des questions nationales telles que les élections américaines ou le référendum du Brexit.

"Ces efforts [anti-Macron] semblent marquer une étape supplémentaire dans l'évolution de l'alt-right, d'un assemblage d'acteurs largement nationaux à à un mouvement qui voudrait devenir international", note le think-tank.

L'action anti-Macron a commencé avec une publication sur 4chan.org, une plateforme de messages en ligne, le 25 avril, deux jours après le premier tour de la présidentielle, où Macron est arrivé en tête devant Marine Le Pen, la candidate d'extrême-droite.

La note de 4chan.org a appelé à une "guerre totale de mèmes internet" contre Macron.

"Nous devons bombarder les médias sociaux français avec la propagande pro-Le Pen, pour rappeler aux Français qui est de leur côté", a-t-il déclaré.

'Macron-Antoinette'

Un mème est une image accrocheuse ou une idée conçue pour devenir virale sur Internet.

La note publiée sur 4chan.org appelait à créer un mème anti-Macron pour attirer les électeurs français de centre-droit en suggérant que le candidate centriste est faible en matière d'immigration et de sécurité. Elle suggérait un deuxième mème devrait faire appel à la gauche en le présentant comme un "salaud de banquier capitaliste".

La publication était liée à une chaîne YouTube britannique d'extrême droite, The Thinkery, qui a même donné des astuces pour créer des mèmes.

Le même jour, une publication alt-right américaine, Liberty Blitzkrieg, a dévoilé une histoire qui a qualifié Macron de "marionnette de banquier" et qui a également été répliquée par sept autres médias de la droite alternative.

Le lendemain, le 26 avril, des comptes de droite alternative liés à la Grande-Bretagne, l'Allemagne et aux Pays-Bas ont appelé à la création d'un mème "Macron-Antoinette" sur le forum de discussion en ligne reddit.com.

L'idée était à la fois "d’affaiblir" Macron et de le faire paraître élitiste en référence à l'ancienne aristocratie française.

A la date du 29 avril, la vidéo de la chaîne The Thinkery avait été vue 144 000 fois, mais le hashtag #MacronAntoinette n’a seulement attiré qu’une poignée de messages.

Liens avec le Kremlin

"Il est peu probable que ces mèmes aient un impact significatif sur l'élection française", estime l'Atlantic Council.

Buzzfeed, dans un article publié la semaine dernière, rapporte que les utilisateurs alt-right de 4chan.org ont également essayé de diffuser l'accusation infondée selon laquelle Macron a eu une liaison avec sa belle-fille, Tiphaine Auzière, mais cette fausse information n’est pas devenue virale sur le web.

Ces mèmes de droite alternative ont fait écho aux fausses informations anti-Macron publiées par les médias publics russes ces derniers mois.

Dans des articles ensuite partagés par des trolls et des robots russes, les médias russes ont affirmé qu'il était un agent des banquiers américains, qu'il était financé par l'Arabie Saoudite et qu'il entretenait une histoire d'amour gay.

Certains utilisateurs de réseaux sociaux qui ont diffusé les mèmes anti-Macron créés sur 4chan.org ont dans le passé partagé des contenus venant du Kremlin.

East Stratcom, une unité de contre-propagande du service d'action extérieure de l'UE, a commencé à inclure Breitbart, la principale publication alt-right aux États-Unis, dans ses bulletins sur la désinformation russe.

Un diplomate européen, sous couvert d'anonymat, a également confié à EUobserver que le FBI, enquête sur des liens potentiels entre Breitbart et le Kremlin.

East Stratcom recense des articles de Breitbart en raison de leur similitude avec des informations anti-immigration venant du Kremlin, mais l’unité ne dit pas qu'ils travaillent ensemble.

Les médias en ligne de droite font souvent écho à la propagande russe par le fait qu’ils partagent la même idéologie plutôt que par de possibles liens obscurs, remarque le diplomate européen.

Le bureau de Breitbart à Londres n'a répondu à nos demandes de commentaire.

Cet article a été originellement publié en anglais

This article was originally published in English

Analysis

Macron, nouveau monarque franco-européen

Le nouveau président français a célébré sa victoire en mêlant la pompe républicaine et la foi européenne. Mais pour réussir, il devra aussi faire la révolution.

News in Brief

  1. Rajoy to trigger Article 155 on Saturday in Catalan crisis
  2. EU conducts unannounced inspection of German car firm
  3. Lithuania calls for new EU energy laws
  4. EU leaders aim for December for defence cooperation
  5. Juncker says hands tied on Russia pipeline
  6. Czechs set to elect billionaire Andrej Babis
  7. Italian regions hold referendums on more autonomy
  8. EU leaders refuse to mediate Catalonia conflict

Stakeholders' Highlights

  1. European Friends of ArmeniaEU Engagement Could Contribute to Lasting Peace in Nagorno-Karabakh
  2. UNICEFViolence in Myanmar Driving up to 12,000 Rohingya Refugee Children Into Bangladesh Every Week
  3. European Jewish CongressEJC Applauds the Bulgarian Government for Adopting the Working Definition of Antisemitism
  4. EU2017EENorth Korea Leaves Europe No Choice, Says Estonian Foreign Minister Sven Mikser
  5. Mission of China to the EUZhang Ming Appointed New Ambassador of the Mission of China to the EU
  6. International Partnership for Human RightsEU Should Seek Concrete Commitments From Azerbaijan at Human Rights Dialogue
  7. European Jewish CongressEJC Calls for New Austrian Government to Exclude Extremist Freedom Party
  8. CES - Silicones EuropeIn Healthcare, Silicones Are the Frontrunner. And That's a Good Thing!
  9. EU2017EEEuropean Space Week 2017 in Tallinn from November 3-9. Register Now!
  10. European Entrepreneurs CEA-PMEMobiliseSME Exchange Programme Open Doors for 400 Companies Across Europe
  11. CECEE-Privacy Regulation – Hands off M2M Communication!
  12. ILGA-EuropeHealth4LGBTI: Reducing Health Inequalities Experienced by LGBTI People

Latest News

  1. The mysterious German behind Orban's Russian deals
  2. Mogherini urged to do more on Russian propaganda
  3. Turkey funding cuts signal EU mood shift
  4. Posted workers top EU agenda This Week
  5. Leaders lobby to host EU agencies at summit's margins
  6. Legal tweak could extend EU control on Russia pipeline
  7. Ukraine language law does not harm minorities
  8. EU begins preparations for Brexit trade talks

Stakeholders' Highlights

  1. EU2017EEEHealth: A Tool for More Equal Health
  2. Mission of China to the EUChina-EU Tourism a Key Driver for Job Creation and Enhanced Competitiveness
  3. CECENon-Harmonised Homologation of Mobile Machinery Costs € 90 Million per Year
  4. ILGA-EuropeMass Detention of Azeri LGBTI People - the LGBTI Community Urgently Needs Your Support
  5. European Free AllianceCatalans Have Won the Right to Have an Independent State
  6. ECR GroupBrexit: Delaying the Start of Negotiations Is Not a Solution
  7. EU2017EEPM Ratas in Poland: "We Enjoy the Fruits of European Cooperation Thanks to Solidarity"
  8. Mission of China to the EUChina and UK Discuss Deepening of Global Comprehensive Strategic Partnership
  9. European Healthy Lifestyle AllianceEHLA Joins Commissioners Navracsics, Andriukaitis and Hogan at EU Week of Sport
  10. Nordic Council of MinistersNordic Council Representative Office Opens in Brussels to Foster Better Cooperation
  11. UNICEFSocial Protection in the Contexts of Fragility & Forced Displacement
  12. Nordic Council of MinistersNordic Innovation House Opens in New York to Support Start-Ups