Saturday

21st Jul 2018

L'"alt-right" américaine rejoint l'offensive anti-Macron

  • Macron (à droite) est attaqué comme étant efféminé, élitiste et déviant sexuellement (Photo: leweb.net)

Des médias et utilisateurs des réseaux sociaux de droite aux Etats-Unis et au Royaume-Uni tentent, jusqu'ici sans trop de succès, de lancer une "guerre" en ligne pour empêcher l'élection d’Emmanuel Macron.

L'Atlantic Council, un groupe de réflexion basé à Washington, et Buzzfeed, un site d'information américain, ont mis à jour cette campagne à l'approche du second tour de l’élection présidentielle française, le 7 mai.

Read and decide

Join EUobserver today

Support quality EU news

Get instant access to all articles — and 18 year's of archives. 30 days free trial.

... our join as a group

Alors que la Russie est déjà sous les projecteurs pour ses fausses informations et ses cyber-attaques dirigées contre Macron, l'Atlantic Council estime que la "droite alternative anglophone" essaye également d'influencer la vie politique dans l'UE.

Le think-tank décrit le mouvement dit "alt-right" comme étant "marqué par des opinions nationaliste, anti-islamiste et anti-mondialisation". Il rappelle que dans le passé, ses partisans concentrés sur des questions nationales telles que les élections américaines ou le référendum du Brexit.

"Ces efforts [anti-Macron] semblent marquer une étape supplémentaire dans l'évolution de l'alt-right, d'un assemblage d'acteurs largement nationaux à à un mouvement qui voudrait devenir international", note le think-tank.

L'action anti-Macron a commencé avec une publication sur 4chan.org, une plateforme de messages en ligne, le 25 avril, deux jours après le premier tour de la présidentielle, où Macron est arrivé en tête devant Marine Le Pen, la candidate d'extrême-droite.

La note de 4chan.org a appelé à une "guerre totale de mèmes internet" contre Macron.

"Nous devons bombarder les médias sociaux français avec la propagande pro-Le Pen, pour rappeler aux Français qui est de leur côté", a-t-il déclaré.

'Macron-Antoinette'

Un mème est une image accrocheuse ou une idée conçue pour devenir virale sur Internet.

La note publiée sur 4chan.org appelait à créer un mème anti-Macron pour attirer les électeurs français de centre-droit en suggérant que le candidate centriste est faible en matière d'immigration et de sécurité. Elle suggérait un deuxième mème devrait faire appel à la gauche en le présentant comme un "salaud de banquier capitaliste".

La publication était liée à une chaîne YouTube britannique d'extrême droite, The Thinkery, qui a même donné des astuces pour créer des mèmes.

Le même jour, une publication alt-right américaine, Liberty Blitzkrieg, a dévoilé une histoire qui a qualifié Macron de "marionnette de banquier" et qui a également été répliquée par sept autres médias de la droite alternative.

Le lendemain, le 26 avril, des comptes de droite alternative liés à la Grande-Bretagne, l'Allemagne et aux Pays-Bas ont appelé à la création d'un mème "Macron-Antoinette" sur le forum de discussion en ligne reddit.com.

L'idée était à la fois "d’affaiblir" Macron et de le faire paraître élitiste en référence à l'ancienne aristocratie française.

A la date du 29 avril, la vidéo de la chaîne The Thinkery avait été vue 144 000 fois, mais le hashtag #MacronAntoinette n’a seulement attiré qu’une poignée de messages.

Liens avec le Kremlin

"Il est peu probable que ces mèmes aient un impact significatif sur l'élection française", estime l'Atlantic Council.

Buzzfeed, dans un article publié la semaine dernière, rapporte que les utilisateurs alt-right de 4chan.org ont également essayé de diffuser l'accusation infondée selon laquelle Macron a eu une liaison avec sa belle-fille, Tiphaine Auzière, mais cette fausse information n’est pas devenue virale sur le web.

Ces mèmes de droite alternative ont fait écho aux fausses informations anti-Macron publiées par les médias publics russes ces derniers mois.

Dans des articles ensuite partagés par des trolls et des robots russes, les médias russes ont affirmé qu'il était un agent des banquiers américains, qu'il était financé par l'Arabie Saoudite et qu'il entretenait une histoire d'amour gay.

Certains utilisateurs de réseaux sociaux qui ont diffusé les mèmes anti-Macron créés sur 4chan.org ont dans le passé partagé des contenus venant du Kremlin.

East Stratcom, une unité de contre-propagande du service d'action extérieure de l'UE, a commencé à inclure Breitbart, la principale publication alt-right aux États-Unis, dans ses bulletins sur la désinformation russe.

Un diplomate européen, sous couvert d'anonymat, a également confié à EUobserver que le FBI, enquête sur des liens potentiels entre Breitbart et le Kremlin.

East Stratcom recense des articles de Breitbart en raison de leur similitude avec des informations anti-immigration venant du Kremlin, mais l’unité ne dit pas qu'ils travaillent ensemble.

Les médias en ligne de droite font souvent écho à la propagande russe par le fait qu’ils partagent la même idéologie plutôt que par de possibles liens obscurs, remarque le diplomate européen.

Le bureau de Breitbart à Londres n'a répondu à nos demandes de commentaire.

Cet article a été originellement publié en anglais

This article was originally published in English

Analysis

Macron, nouveau monarque franco-européen

Le nouveau président français a célébré sa victoire en mêlant la pompe républicaine et la foi européenne. Mais pour réussir, il devra aussi faire la révolution.

News in Brief

  1. Libyan PM rejects EU migrant camps idea
  2. Italy's Salvini to sue critical anti-mafia writer
  3. EU countries send aircraft to Sweden to help with wildfires
  4. British ex-commissioner's jobs called into question
  5. May to tell EU to drop Irish border 'backstop' idea
  6. Trump threatens EU over Google fine
  7. Spain withdraws arrest warrant for Catalan separatists
  8. EU readies counter-measures on possible US car tariffs

Stakeholders' Highlights

  1. IPHRCivil society asks PACE to appoint Rapporteur to probe issue of political prisoners in Azerbaijan
  2. ACCASocial Mobility – How Can We Increase Opportunities Through Training and Education?
  3. Nordic Council of MinistersEnergy Solutions for a Greener Tomorrow
  4. UNICEFWhat Kind of Europe Do Children Want? Unicef & Eurochild Launch Survey on the Europe Kids Want
  5. Nordic Council of MinistersNordic Countries Take a Stand for Climate-Smart Energy Solutions
  6. Mission of China to the EUChina: Work Together for a Better Globalisation
  7. Nordic Council of MinistersNordics Could Be First Carbon-Negative Region in World
  8. European Federation of Allergy and AirwaysLife Is Possible for Patients with Severe Asthma
  9. PKEE - Polish Energy AssociationCommon-Sense Approach Needed for EU Energy Reform
  10. Nordic Council of MinistersNordic Region to Lead in Developing and Rolling Out 5G Network
  11. Mission of China to the EUChina-EU Economic and Trade Relations Enjoy a Bright Future
  12. ACCAEmpowering Businesses to Engage with Sustainable Finance and the SDGs

Stakeholders' Highlights

  1. Nordic Council of MinistersCooperation in Nordic Electricity Market Considered World Class Model
  2. FIFAGreen Stadiums at the 2018 Fifa World Cup
  3. Mission of China to the EUChina and EU Work Together to Promote Sustainable Development
  4. Counter BalanceEuropean Ombudsman Requests More Lending Transparency from European Investment Bank
  5. FIFARecycling at the FIFA World Cup in Russia
  6. Nordic Council of MinistersOECD Report: Gender Equality Boosts GDP Growth in Nordic Region
  7. Centre Maurits Coppieters“Peace and Reconciliation Is a Process That Takes Decades” Dr. Anthony Soares on #Brexit and Northern Ireland
  8. Mission of China to the EUMEPs Positive on China’s New Measures of Opening Up
  9. Macedonian Human Rights MovementOld White Men are Destroying Macedonia by Romanticizing Greece
  10. Counter BalanceControversial EIB-Backed Project Under Fire at European Parliament
  11. Nordic Council of MinistersIncome Inequality Increasing in Nordic Countries
  12. European Jewish CongressEU Leaders to Cease Contact with Mahmoud Abbas Until He Apologizes for Antisemitic Comments

Join EUobserver

Support quality EU news

Join us