Monday

18th Mar 2019

Interview

Khodorkovski: Poutine mise sur Le Pen

  • Marine Le Pen (g) au Kremlin en mars. "Poutine a décidé de miser sur un autre candidat", a déclaré Khodorkovski à EUobserver (Photo: Marine Le Pen/Facebook)

La Russie va tenter d'aider Marine Le Pen à gagner l'élection présidentielle française de la même manière qu’elle a aidé Donald Trump aux États-Unis, assure Mikhaïl Khodorkovski, l'un des principaux opposants au Kremlin.

"Après les États-Unis, [le president russe] Poutine a décidé de miser sur un autre candidat", a déclaré Khodorkovski lors d'une interview à EUobserver à Londres le 30 mars.

Read and decide

Join EUobserver today

Support quality EU news

Get instant access to all articles — and 18 year's of archives. 30 days free trial.

... or join as a group

  • Khodorkovsky lors d'une audience du Parlement Européen en 2014 (Photo: europarl.europa.eu)

"Poutine a vu comment on pouvait jouer avec les élections aux États-Unis, et il a décidé de faire un autre pari, basé sur ce qu’il a réussi à accomplir là-bas, essentiellement pour agir sur les prochaines élections [en France]", explique-t-il.

Pour le Kremlin, une victoire de Le Pen "signifierait qu’il y aurait une réelle chance de détruire l'Union Européenne", ajoute-t-il en soulignant que Poutine voit l'Europe uniquement en termes militaires.

Khodorkovski remarque également que Poutine voit plus l'OTAN que l'UE comme un ennemi, parce qu’il considère l'UE "comme faible, quelque chose que l’on peut pratiquement ignorer".

Mais il note aussi que si la France quittait l'UE, comme Marine Le Pen le souhaite, l'autorité de l'UE en serait encore un peu plus amoindrie.

"Cela signifierait que l'UE n'aurait plus d'arme nucléaire ... ce qui permettrait au Kremlin de mener sa politique étrangère beaucoup plus librement", remarque-t-il. "La question de savoir si l'OTAN peut être poussée hors d'Europe, si l'UE peut être poussée hors d'Europe - c'est exactement ce sur quoi Poutine travaille en ce moment".

Les pièges de l'élection

Khodorkovski a été le propriétaire de la plus grande compagnie pétrolière russe, Youkos, que Poutine a saisi. Il a été emprisonné pendant 10 ans lorsqu'il a tenté d'entrer en politique. Il est désormais basé à Londres, où il dirige Open Russia, un mouvement politique pro-réformiste et anti-Poutine.

Ses mises en garde suivent des révélations sur la manière dont Poutine aurait aidé Trump, un candidat plutôt favorable à la Russie, à gagner les élections américaines l’an dernier.

Les manoeuvres russes ont inclus le piratage de courriers électroniques, la propagation de fausses informations sur les réseaux sociaux et le vols de données d'électeurs américains sur Facebook afin que Trump puisse les cibler avec des messages de campagne.

Marine Le Pen est donnée par les sondages en tête du premier tour de l'élection présidentielle, le 23 avril.

L'Allemagne se prépare également à des élections en automne, où un bon résultat de l'extrême-droite pourrait affaiblir la chancelière Angela Merkel, dont les positions envers la Russie sont intransigeantes.

Interrogé sur l’hypothèse selon laquelle la Russie ferait en Europe la même chose qu'aux États-Unis, Khodorkovski se dit "convaincu que c'est le cas pour l'Allemagne".

Il assure qu'Open Russia "sait que des préparatifs sont en cours, et que des mesures sont prises pour employer ces moyens" mais refuse d’en dire davantage sur ce qu'il sait des "préparatifs".

Il admet qu'Open Russia n'a pas mené d'enquête en France, mais il affirme que sa récente rencontre avec Le Pen à Moscou montre que Poutine "considère que ses chances en France sont assez élevées".

Richard Burr, le chef de la commission du renseignement du Sénat américain qui enquête sur les élections de l'an dernier, a affirmé la même chose le 31 mars.

"Ce que nous avons pu évaluer comme une action extrêmement secrète en 2016 aux États-Unis, est aujourd’hui devenue plutôt une action assez ouverte, aussi bien que dissimulée, en Allemagne et en France", a-t-il déclaré à la presse à Washington.

"Les Russes sont activement impliqués dans les élections françaises", a-t-il ajouté.

Le tapis rouge

Avec Poutine lui-même confronté à des élections en 2018, Khodorkovski estime que l'Occident devrait essayer de délégitimer son autorité.

"Moins l'Occident fera preuve de respect envers le pouvoir russe, tout en respectant la Russie et le peuple russe, plus cela facilitera notre travail [de Open Russia]", fait-il remarquer.

Si l'Allemagne "déploie le tapis rouge" pour Poutine, ou s'il est montré à la télévision en train de chuchoter à l'oreille de Trump, "c’est exactement le genre d'images qui renforce son pouvoir", ajoute-t-il.

Tandis que les lobbies d'affaires français et allemands comptent parmi les plus grands amis de Poutine en Europe, Khodorkovski juge que les investisseurs étrangers devraient plutôt se méfier de la Russie.

Il assure que si Poutine vous donne personnellement sa parole qu'il protégera vos investissements, il la respectera. "Dans les affaires, quand il dit quelque chose, il est sincère. Ce n’est par contre pas le cas en politique. C'est une grande différence", note-t-il.

Mais cela signifie également que votre entreprise devra payer des pots-de-vin et risquera sa réputation, ajoute-t-il. "Vous payerez constamment des pots-de-vin. Si certains vous disent que ce n’est pas leur cas, ils mentent".

Il ajoute qu'une autre façon de protéger son entreprise est de faire en sorte que ses dettes envers les banques russes soient supérieures à la valeur de son capital et de ses actifs en Russie.

"Vous êtes en sécurité si vous n'avez pas d'argent en Russie, seulement des dettes. C'est la réalité".

La poigne de Poutine

Pour Khodorkovski, les manifestations anticorruption du mois dernier en Russie démontrent que "la plupart des Russes veulent ne pas avoir de problème avec l’Europe" et que la société russe est en train de "s’éveiller de son apathie".

Il dit sa surprise quant au nombre de Russes, y compris des personnes âgées, qui se sont inscrits pour militer au sein d'Open Russia.

Il estime également que si Poutine verrait son pouvoir s'affaiblir s'il ne réussissait pas à obtenir plus de 40 millions parmi les 105 millions d'électeurs russes en 2018.

"Son cercle proche commencerait même à remettre en cause son soutien. Je ne parle pas d'un coup d’État ... mais cela rendrait plus difficile de gérer les gens qui le servent et c’est déjà une étape importante", assure-t-il. "Que la police ne tente pas trop de contrôler les manifestants. Cela est important".

Cet article a été originellement publié en anglais

This article was originally published in English

Interview

Khodorkovsky: Putin's betting on Le Pen

Russia will try to help Le Pen win the French election the same way it helped Trump in the US, Khodorkovsky, a Kremlin critic, has said.

Le Pen a cherché quelques millions russes de plus

Des révélations selon lesquelles la candidate d'extrême droite a tenté d'emprunter 3 millions d'euros supplémentaires à la Russie posent des questions sur l'ingérence du Kremlin dans l'élection présidentielle française.

La droite européenne regarde vers Macron pour sauver la France

Avec un François Fillon empêtré sans les affaires judicaires, un des leaders du parti populaire européen affirme que des "commissions" travaillent sur ce que se passerait si Marine Le Pen l'emportait et faisait sortir la France de l'UE.

Investigation

Sexe et mensonges: l'information russe sur l'UE

La France et l'Allemagne ont été la cible pendant des années de fausses nouvelles et de mensonges conçus pour inciter à la répulsion sexuelle envers les migrants et les politiciens qui leur ont donné refuge.

Investigation

Les amis de Le Pen à la Trump Tower

En janvier dernier, la leader du Front National a rencontré des "gens assez aisés" lors d'un cocktail organisé dans l'immeuble appartenant au président américain. L'événement a mis en avant les relations de longue date du Front national aux États-Unis.

News in Brief

  1. Third Brexit vote this week only if DUP will support it
  2. Germany's two largest banks confirm merger talks
  3. Serbian pro-democracy protests reach 15th week
  4. 'Yellow Vest' riots leave Paris shops vandalised
  5. European woman older when having first baby
  6. Majority of Germans want Merkel to stay on
  7. Asylum applications in the EU down to 580,800 in 2018
  8. Children's climate school strikes turn global on Friday

Analysis

Macron, nouveau monarque franco-européen

Le nouveau président français a célébré sa victoire en mêlant la pompe républicaine et la foi européenne. Mais pour réussir, il devra aussi faire la révolution.

Stakeholders' Highlights

  1. Nordic Council of MinistersNew Secretary General: Nordic co-operation must benefit everybody
  2. Platform for Peace and JusticeMEP Kati Piri: “Our red line on Turkey has been crossed”
  3. UNICEF2018 deadliest year yet for children in Syria as war enters 9th year
  4. Nordic Council of MinistersNordic commitment to driving global gender equality
  5. International Partnership for Human RightsMeet your defender: Rasul Jafarov leading human rights defender from Azerbaijan
  6. UNICEFUNICEF Hosts MEPs in Jordan Ahead of Brussels Conference on the Future of Syria
  7. Nordic Council of MinistersNordic talks on parental leave at the UN
  8. International Partnership for Human RightsTrial of Chechen prisoner of conscience and human rights activist Oyub Titiev continues.
  9. Nordic Council of MinistersNordic food policy inspires India to be a sustainable superpower
  10. Nordic Council of MinistersMilestone for Nordic-Baltic e-ID
  11. Counter BalanceEU bank urged to free itself from fossil fuels and take climate leadership
  12. Intercultural Dialogue PlatformRoundtable: Muslim Heresy and the Politics of Human Rights, Dr. Matthew J. Nelson

Stakeholders' Highlights

  1. Platform for Peace and JusticeTurkey suffering from the lack of the rule of law
  2. UNESDASoft Drinks Europe welcomes Tim Brett as its new president
  3. Nordic Council of MinistersNordic ministers take the lead in combatting climate change
  4. Counter BalanceEuropean Parliament takes incoherent steps on climate in future EU investments
  5. International Partnership For Human RightsKyrgyz authorities have to immediately release human rights defender Azimjon Askarov
  6. Nordic Council of MinistersSeminar on disability and user involvement
  7. Nordic Council of MinistersInternational appetite for Nordic food policies
  8. Nordic Council of MinistersNew Nordic Innovation House in Hong Kong
  9. Nordic Council of MinistersNordic Region has chance to become world leader when it comes to start-ups
  10. Nordic Council of MinistersTheresa May: “We will not be turning our backs on the Nordic region”
  11. International Partnership for Human RightsOpen letter to Emmanuel Macron ahead of Uzbek president's visit
  12. International Partnership for Human RightsRaising key human rights concerns during visit of Turkmenistan's foreign minister

Stakeholders' Highlights

  1. Nordic Council of MinistersState of the Nordic Region presented in Brussels
  2. Nordic Council of MinistersThe vital bioeconomy. New issue of “Sustainable Growth the Nordic Way” out now
  3. Nordic Council of MinistersThe Nordic gender effect goes international
  4. Nordic Council of MinistersPaula Lehtomaki from Finland elected as the Council's first female Secretary General
  5. Nordic Council of MinistersNordic design sets the stage at COP24, running a competition for sustainable chairs
  6. Counter BalanceIn Kenya, a motorway funded by the European Investment Bank runs over roadside dwellers
  7. ACCACompany Law Package: Making the Best of Digital and Cross Border Mobility,
  8. International Partnership for Human RightsCivil Society Worried About Shortcomings in EU-Kyrgyzstan Human Rights Dialogue
  9. UNESDAThe European Soft Drinks Industry Supports over 1.7 Million Jobs
  10. Mission of China to the EUJointly Building Belt and Road Initiative Leads to a Better Future for All
  11. International Partnership for Human RightsCivil society asks PACE to appoint Rapporteur to probe issue of political prisoners in Azerbaijan
  12. ACCASocial Mobility – How Can We Increase Opportunities Through Training and Education?

Join EUobserver

Support quality EU news

Join us