Wednesday

24th May 2017

Investigation

Espions russes ou néonazis américains: Qui a piraté Macron?

  • Moscou: le porte-parole et les médias du Kremlin ont dénigré les allégations américaines (Photo: Alex F)

Selon un cabinet de cybersécurité, c'est un groupe lié au Kremlin qui serait derrière la récente cyberattaque contre le nouveau président français Emmanuel Macron.

Flashpoint, une société basée aux États-Unis, affirme dans une note publiée le 12 mai que 38 emails de la mémoire cache de Macron, divulgués le 5 mai à la veille du second tour de la présidentielle, contenaient des liens vers des sites "d’hameçonnage" mis en place par un groupe de hackers appelé Fancy Bear.

L'hameçonnage est une sorte d'attaque qui tente de dérober les mots de passe des personnes en leur envoyant des liens vers des faux sites.

Fancy Bear, également connu sous le nom de Pawn Storm, est un groupe considéré par les autorités américaines comme étant une façade du GRU, le renseignement militaire russe.

"Flashpoint a identifié des emails de hameçonnage dans les contenus de la fuite qui ont distribué des liens vers des domaines associés à Fancy Bear", dit la note.

Flashpoint ajoute que certains des emails divulgués contenaient également des données pointant vers une entreprise russe liée au FSB, le renseignement intérieur russe. Mais la société ajoute qu'il est "possible que cette métadonnée soit un leurre introduit pour impliquer des acteurs russophones".

Flashpoint ajout cependant qu'elle "évalue pour l'instant avec un niveau de confiance modéré que Fancy Bear est probablement lié au piratage et à la fuite".

Elle exclut les "groupes hacktivistes" et les "groupes criminels", parce que ces deux types d'acteurs auraient recherché et demandé de l’argent ou de la publicité en échange des données volées.

Flashpoint affirme également que "les acteurs menaçants qui ont commis ces fuites continueront probablement à cibler Macron et d'autres dirigeant européens afin de déstabiliser les systèmes politiques européens", et ajoute que les prochaines élections au Royaume-Uni et en Allemagne sont également menacées.

Plus tôt dans la semaine, le patron de la NSA, l'un des services de renseignement américains, a affirmé que la Russie avait piraté Macron.

Mais d'autres experts en sont moins sûrs.

Trend Macro, une entreprise japonaise qui a suivi l'activité de Pawn Storm depuis plus de deux ans, estime que le groupe a essayé de pirater Macron en mars.

Mais Loïc Guézo, un de ses experts basé à Paris, a récemment déclaré à EUobserver que l'opération du 5 mai ressemblait trop à un travail d’amateur pour d'être de l’oeuvre de Pawn Storm/Fancy Bear et que ce pourrait plutôt être le travail d'un activiste individuel d'extrême droite.

Commentant l'analyse de Flashpoint, Guézo estime que le fait que 38 des milliers d'emails divulgués contenaient des liens Pawn Storm / Fancy Bear ne signifient pas forcément que l'un d'entre eux ait joué un rôle déterminant dans l'attaque.

"Ce n'est pas parce que vous voyez un hameçonnage venant de Pawn Storm que la fuite globale est attribuable à Pawn Storm", dit-il.

Une enquête distincte menée par Le Monde, un journal français, et publiée le 11 mai a également souligné le fait que des militants néo-nazis basés aux États-Unis se sont vantés sur des forums Internet d'avoir mis la main sur des informations anti-Macron.

Cet article a été originellement publié en anglais

This article was originally published in English

Investigation

Débat sur le rôle de la Russie dans le piratage de Macron

Le renseignement américain estime que la Russie est derrière le piratage du nouveau président français avant son élection. Un cyber-expert en doute et note que les journalistes européens sont aussi dans la ligne de mire de Moscou.

Investigation

Le piratage de Macron, une leçon pour l'Allemagne

La façon dont l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron s'est défendue contre les hackers peut servir de leçon pour d'autres partis politiques en Europe, même si les experts sont partagés quand à la culpabilité de la Russie.

Analysis

Macron, nouveau monarque franco-européen

Le nouveau président français a célébré sa victoire en mêlant la pompe républicaine et la foi européenne. Mais pour réussir, il devra aussi faire la révolution.

Analysis

Macron, nouveau monarque franco-européen

Le nouveau président français a célébré sa victoire en mêlant la pompe républicaine et la foi européenne. Mais pour réussir, il devra aussi faire la révolution.

News in Brief

  1. Pressure grows on climate impact of EU timber harvesting
  2. US goes after Fiat Chrysler over emissions cheat
  3. Munich police break up Europe-wide burglar clan
  4. Report: VW threatened with €19.7 billion French fine
  5. Turkey begins mass trial of suspected coup leaders
  6. Merkel's CDU consolidates lead in polls
  7. France to host Russian president
  8. Switzerland votes against nuclear power

Stakeholders' Highlights

  1. UNICEFChild Alert on Myanmar: Fruits of Rapid Development yet to Reach Remote Regions
  2. Nordic Council of MinistersBecome an Explorer - 'Traces of Nordic' Seeking Storytellers Around the World
  3. Malta EU 2017Closer Cooperation and Reinforced Solidarity to Ensure Security of Gas Supply
  4. European Healthy Lifestyle AllianceHigh-Intensity Interval Training Is Therapeutic Option for Type 2 Diabetes
  5. Dialogue Platform"The West Must Help Turkey Return to a Democratic Path" a Call by Fethullah Gulen
  6. ILGA-EuropeRainbow Europe 2017 Is Live - Which Countries Are Leading on LGBTI Equality?
  7. Centre Maurits CoppietersWhen You Invest in a Refugee Woman You Help the Whole Community
  8. Eurogroup for AnimalsECJ Ruling: Member States Given No Say on Wildlife Protection In Trade
  9. European Heart NetworkCall for Urgent Adoption of EU-Wide Nutrient Profiles for Nutrition & Health Claims
  10. Counter BalanceInvestment Plan for Europe More Climate Friendly but European Parliament Shows Little Ambition
  11. Mission of China to the EUPresident Xi: China's Belt and Road Initiative Benefits People Around the World
  12. Malta EU 2017EU Strengthens Control of the Acquisition and Possession of Firearms

Latest News

  1. Openness over Brexit is 'political play', says EU ombudsman
  2. Le Pen's EU group in fresh spending scandal
  3. New EU right to data portability to cause headaches
  4. Cyber threats are inevitable, paralyzing impact is not
  5. Transparency complaints keep EU Ombudsman busy
  6. EU sets out criteria for relocating UK agencies
  7. EU states back bill against online hate speech
  8. Dutch coalition talks collapse again