Monday

27th May 2019

Investigation

Espions russes ou néonazis américains: Qui a piraté Macron?

  • Moscou: le porte-parole et les médias du Kremlin ont dénigré les allégations américaines (Photo: Alex F)

Selon un cabinet de cybersécurité, c'est un groupe lié au Kremlin qui serait derrière la récente cyberattaque contre le nouveau président français Emmanuel Macron.

Flashpoint, une société basée aux États-Unis, affirme dans une note publiée le 12 mai que 38 emails de la mémoire cache de Macron, divulgués le 5 mai à la veille du second tour de la présidentielle, contenaient des liens vers des sites "d’hameçonnage" mis en place par un groupe de hackers appelé Fancy Bear.

Read and decide

Join EUobserver today

Support quality EU news

Get instant access to all articles — and 18 year's of archives. 30 days free trial.

... or join as a group

L'hameçonnage est une sorte d'attaque qui tente de dérober les mots de passe des personnes en leur envoyant des liens vers des faux sites.

Fancy Bear, également connu sous le nom de Pawn Storm, est un groupe considéré par les autorités américaines comme étant une façade du GRU, le renseignement militaire russe.

"Flashpoint a identifié des emails de hameçonnage dans les contenus de la fuite qui ont distribué des liens vers des domaines associés à Fancy Bear", dit la note.

Flashpoint ajoute que certains des emails divulgués contenaient également des données pointant vers une entreprise russe liée au FSB, le renseignement intérieur russe. Mais la société ajoute qu'il est "possible que cette métadonnée soit un leurre introduit pour impliquer des acteurs russophones".

Flashpoint ajout cependant qu'elle "évalue pour l'instant avec un niveau de confiance modéré que Fancy Bear est probablement lié au piratage et à la fuite".

Elle exclut les "groupes hacktivistes" et les "groupes criminels", parce que ces deux types d'acteurs auraient recherché et demandé de l’argent ou de la publicité en échange des données volées.

Flashpoint affirme également que "les acteurs menaçants qui ont commis ces fuites continueront probablement à cibler Macron et d'autres dirigeant européens afin de déstabiliser les systèmes politiques européens", et ajoute que les prochaines élections au Royaume-Uni et en Allemagne sont également menacées.

Plus tôt dans la semaine, le patron de la NSA, l'un des services de renseignement américains, a affirmé que la Russie avait piraté Macron.

Mais d'autres experts en sont moins sûrs.

Trend Macro, une entreprise japonaise qui a suivi l'activité de Pawn Storm depuis plus de deux ans, estime que le groupe a essayé de pirater Macron en mars.

Mais Loïc Guézo, un de ses experts basé à Paris, a récemment déclaré à EUobserver que l'opération du 5 mai ressemblait trop à un travail d’amateur pour d'être de l’oeuvre de Pawn Storm/Fancy Bear et que ce pourrait plutôt être le travail d'un activiste individuel d'extrême droite.

Commentant l'analyse de Flashpoint, Guézo estime que le fait que 38 des milliers d'emails divulgués contenaient des liens Pawn Storm / Fancy Bear ne signifient pas forcément que l'un d'entre eux ait joué un rôle déterminant dans l'attaque.

"Ce n'est pas parce que vous voyez un hameçonnage venant de Pawn Storm que la fuite globale est attribuable à Pawn Storm", dit-il.

Une enquête distincte menée par Le Monde, un journal français, et publiée le 11 mai a également souligné le fait que des militants néo-nazis basés aux États-Unis se sont vantés sur des forums Internet d'avoir mis la main sur des informations anti-Macron.

Cet article a été originellement publié en anglais

This article was originally published in English

Investigation

Débat sur le rôle de la Russie dans le piratage de Macron

Le renseignement américain estime que la Russie est derrière le piratage du nouveau président français avant son élection. Un cyber-expert en doute et note que les journalistes européens sont aussi dans la ligne de mire de Moscou.

Investigation

Le piratage de Macron, une leçon pour l'Allemagne

La façon dont l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron s'est défendue contre les hackers peut servir de leçon pour d'autres partis politiques en Europe, même si les experts sont partagés quand à la culpabilité de la Russie.

Analysis

Macron, nouveau monarque franco-européen

Le nouveau président français a célébré sa victoire en mêlant la pompe républicaine et la foi européenne. Mais pour réussir, il devra aussi faire la révolution.

Investigation

Fight Club: Russische Spione suchen EU-Rekruten

Sicherheitsexperten warnen, dass russische Geheimdienste Kampfsportvereine nutzen, um potenzielle Unruhestifter in Deutschland und anderen EU-Ländern zu rekrutieren.

Comment les cyber-activistes ont essayé de nuire à Macron

Cheval de Troie, écrans de fumée, fausses informations : les derniers jours de la campagne présidentielle française ont été marqués par un des attaques sur internet, la plupart contre le nouveau président.

News in Brief

  1. Russia-critical banker elected president of Lithuania
  2. Timmermans calls for 'progressive alliance'
  3. Catalonia's Puigdemont wins MEP seat
  4. Weber opens door to alliance with greens and liberals
  5. Tsipras calls snap Greek election after EP defeat
  6. Polish ruling party PiS takes lion's share of EU vote
  7. Romanian voters punish ruling PSD party
  8. First official EP projection: EPP remain top, Greens fourth

Analysis

Macron, nouveau monarque franco-européen

Le nouveau président français a célébré sa victoire en mêlant la pompe républicaine et la foi européenne. Mais pour réussir, il devra aussi faire la révolution.

Stakeholders' Highlights

  1. Vote for the EU Sutainable Energy AwardsCast your vote for your favourite EUSEW Award finalist. You choose the winner of 2019 Citizen’s Award.
  2. Nordic Council of MinistersEducation gets refugees into work
  3. Counter BalanceSign the petition to help reform the EU’s Bank
  4. UNICEFChild rights organisations encourage candidates for EU elections to become Child Rights Champions
  5. UNESDAUNESDA Outlines 2019-2024 Aspirations: Sustainability, Responsibility, Competitiveness
  6. Counter BalanceRecord citizens’ input to EU bank’s consultation calls on EIB to abandon fossil fuels
  7. International Partnership for Human RightsAnnual EU-Turkmenistan Human Rights Dialogue takes place in Ashgabat
  8. Nordic Council of MinistersNew campaign: spot, capture and share Traces of North
  9. Nordic Council of MinistersLeading Nordic candidates go head-to-head in EU election debate
  10. Nordic Council of MinistersNew Secretary General: Nordic co-operation must benefit everybody
  11. Platform for Peace and JusticeMEP Kati Piri: “Our red line on Turkey has been crossed”
  12. UNICEF2018 deadliest year yet for children in Syria as war enters 9th year

Stakeholders' Highlights

  1. Nordic Council of MinistersNordic commitment to driving global gender equality
  2. International Partnership for Human RightsMeet your defender: Rasul Jafarov leading human rights defender from Azerbaijan
  3. UNICEFUNICEF Hosts MEPs in Jordan Ahead of Brussels Conference on the Future of Syria
  4. Nordic Council of MinistersNordic talks on parental leave at the UN
  5. International Partnership for Human RightsTrial of Chechen prisoner of conscience and human rights activist Oyub Titiev continues.
  6. Nordic Council of MinistersNordic food policy inspires India to be a sustainable superpower
  7. Nordic Council of MinistersMilestone for Nordic-Baltic e-ID
  8. Counter BalanceEU bank urged to free itself from fossil fuels and take climate leadership
  9. Intercultural Dialogue PlatformRoundtable: Muslim Heresy and the Politics of Human Rights, Dr. Matthew J. Nelson
  10. Platform for Peace and JusticeTurkey suffering from the lack of the rule of law
  11. UNESDASoft Drinks Europe welcomes Tim Brett as its new president
  12. Nordic Council of MinistersNordic ministers take the lead in combatting climate change

Join EUobserver

Support quality EU news

Join us