Monday

26th Feb 2024

Le Pen a cherché quelques millions russes de plus

  • Le Pen (d) a fait sensation la semaine dernière en rencontrant Poutine au Kremlin. (Photo: kremlin.ru)

Des révélations selon lesquelles Marine Le Pen a tenté d'emprunter 3 millions d'euros supplémentaires à la Russie soulèvent des questions sur l'ingérence du Kremlin dans l'élection présidentielle française.

Mediapart, un site d'investigation français, a révélé le 31 mars que la candidate anti-européenne et d'extrême droite a accepté d'emprunter des fonds russes pour financer sa campagne.

Read and decide

Join EUobserver today

Get the EU news that really matters

Instant access to all articles — and 20 years of archives. 14-day free trial.

... or subscribe as a group

  • Poutine lors de la réunion à Arkhangelsk, jeudi. (Photo: kremlin.ru)

Le site a publié un document interne de son parti, le Front National (FN), démontrant qu’elle et d'autres responsables du parti ont décidé d'emprunter 3 millions d'euros à la Banque Strategy en Russie, le 15 juin de l'année dernière, à un taux d'intérêt de 6% par an avec remboursement d’ici à 2018.

Selon le document, "ce prêt est destiné à financer la campagne électorale présidentielle".

Mediapart a également publié un deuxième document du Front National, qui stipule que ces fonds allaient être utilisés pour les "dépenses de [la] campagne électorale" et devaient être rattachés à un compte bancaire ouvert au nom de Le Pen.

Marine Le Pen, dont la rencontre surprise avec le leader russe Vladimir Poutine à Moscou le 24 mars a fait sensation, s'est refusée à tout commentaire.

Le trésorier du parti, Wallerand de Saint-Just, qui avait affirmé à la presse la semaine précédente que le FN ne demandait pas plus d’argent à la Russie, a affirmé à Mediapart que le prêt de 3 millions d'euros était "juste un projet sans suite" .

Mediapart n'a pas précisé si le Front National avait effectivement reçu cet argent et n'a pas non plus donné d'informations à propos de la banque Strategy.

Ces révélations interviennent peu après que Marine Le Pen et son père aient admis l'an dernier avoir déjà emprunté 11 millions d'euros provenant de différentes sources russes.

Les craintes d’une manipulation électorale russe en Europe ont été accentuées après que Moscou ait été accusé d'avoir influencé le résultat du vote aux États-Unis par des piratages et de la désinformation.

Marine Le Pen est au coude à coude dans les sondages avec le candidat centriste et pro-européen Emmanuel Macron pour le premier tour de l'élection présidentielle du 23 avril.

Il a été la cible de nombreux piratages russes et a été accusé dans les médias russes francophones d'être secrètement gay, d’être un agent des banques américaines et d'être également un agent d’Arabie Saoudite.

Mikhaïl Khodorkovski, l'ancien patron d'une compagnie pétrolière russe emprisonné après avoir tenté d'entrer en politique, a confié à EUobserver lors d’une interview jeudi, que Poutine voyait Le Pen comme une "chance réelle de détruire l'UE".

Même si l'UE pourrait politiquement survivre à une sortie de la France telle que la veut Le Pen, Khodorkovski ajoute que pour Poutine, cela signifierait que "l'UE n'aurait plus d'armes nucléaires".

La France et le Royaume-Uni, qui va entamer ses négociations pour sortir de l'UE, sont les seuls pays de l'UE à être dotés d'armes nucléaires.

Cet article a été originellement publié en anglais

This article was originally published in English

La présidentielle française sous cyber-alerte maximale

Le président francais Francois Hollande a mobilisé "tous les moyens nécessaires" pour contrer d'éventuelle cyber-attaques avant l'election présidentielle d'avril et mai. Mais les partis politiques restent vulnérables.

Poutine s’immisce dans l'élection française

Poutine a traité la leader anti-UE Marine Le Pen, comme si elle avait déjà remporté la présidentielle. "J'ai mon propre point de vue, qui coïncide avec celui de la Russie", a-t-elle affirmé.

Investigation

Les amis de Le Pen à la Trump Tower

En janvier dernier, la leader du Front National a rencontré des "gens assez aisés" lors d'un cocktail organisé dans l'immeuble appartenant au président américain. L'événement a mis en avant les relations de longue date du Front national aux États-Unis.

Interview

Khodorkovski: Poutine mise sur Le Pen

La Russie va tenter d'aider la candidate d'extrême droite à gagner l'élection présidentielle française de la même manière qu’elle a aidé Trump aux États-Unis, assure l'opposant au Kremlin.

Investigation

Le Pen-Poutine: des liens qui remontent à loin

La leader du Front National a rencontré le président russe trois fois, et non pas une comme elle l'affirme. Mais l'argent que son parti a obtenu, et sous quelles conditions, restent un mystère.

Analysis

Macron, nouveau monarque franco-européen

Le nouveau président français a célébré sa victoire en mêlant la pompe républicaine et la foi européenne. Mais pour réussir, il devra aussi faire la révolution.

Latest News

  1. All of Orbán's MPs back Sweden's Nato entry
  2. India makes first objection to EU carbon levy at WTO summit
  3. Angry farmers block Brussels again, urge fix to 'unfair' prices
  4. Luxembourg denies blind spot on Nato security vetting
  5. Record rate-profits sees EU banks give shareholders €120bn
  6. Why the EU silence on why Orban's €10bn was unblocked?
  7. Far-right MEPs least disciplined in following party line
  8. More farmers, Ukraine aid, Yulia Navalnaya in focus This WEEK

Stakeholders' Highlights

  1. Nordic Council of MinistersJoin the Nordic Food Systems Takeover at COP28
  2. Nordic Council of MinistersHow women and men are affected differently by climate policy
  3. Nordic Council of MinistersArtist Jessie Kleemann at Nordic pavilion during UN climate summit COP28
  4. Nordic Council of MinistersCOP28: Gathering Nordic and global experts to put food and health on the agenda
  5. Friedrich Naumann FoundationPoems of Liberty – Call for Submission “Human Rights in Inhume War”: 250€ honorary fee for selected poems
  6. World BankWorld Bank report: How to create a future where the rewards of technology benefit all levels of society?

Stakeholders' Highlights

  1. Georgia Ministry of Foreign AffairsThis autumn Europalia arts festival is all about GEORGIA!
  2. UNOPSFostering health system resilience in fragile and conflict-affected countries
  3. European Citizen's InitiativeThe European Commission launches the ‘ImagineEU’ competition for secondary school students in the EU.
  4. Nordic Council of MinistersThe Nordic Region is stepping up its efforts to reduce food waste
  5. UNOPSUNOPS begins works under EU-funded project to repair schools in Ukraine
  6. Georgia Ministry of Foreign AffairsGeorgia effectively prevents sanctions evasion against Russia – confirm EU, UK, USA

Join EUobserver

EU news that matters

Join us